Particuliers Protéger un proche en situation de dépendance


La perte d’autonomie implique d’avoir une personne à ses côtés pour assurer les gestes de tous les jours ou de vivre dans un établissement médico-social. Faute d’un régime d’assurance obligatoire, la protection individuelle s’impose si on veut s’assurer face à ce risque.

Pour couvrir les dépenses induites par la dépendance, vos revenus risquent en effet d’être insuffisants. Que vous soyez directement exposé ou qu’il s’agisse d’un proche, les coûts de la dépendance, qui varient fortement en fonction du handicap et de la localisation, peuvent s’avérer élevés. Nous disposons des meilleurs partenaires pour vous assurer au meilleur coût face au risque de la dépendance.


Souscrire une assurance dépendance dans de bonnes conditions


L’assurance dépendance est un produit complexe qui doit être bien compris avant la souscription. Si elle se traduit toujours par le versement d’une rente en cas de perte d’autonomie, elle offre différentes variantes :

 

  • niveau de souscription ;
  • couverture d’une dépendance partielle ou totale ;
  • complément en capitaux ;
  • services annexes ;

 

Autant de choix à trancher avant de s’engager. La cotisation variera en fonction de l’âge, du niveau de rente garanti et de l’étendue de la couverture.


Le saviez-vous ?

Sous condition d’âge et de perte d’autonomie, l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) permet de couvrir partiellement ou en totalité les frais d’une aide à domicile (Apa à domicile), ou partiellement le coût d’un établissement spécialisé (Apa en établissement). Le reste à charge peut néanmoins rester important.



A retenir : les cotisations versées pour une assurance dépendance ne sont pas récupérables. Il s'agit d'un système annuel à tacite reconduction : à l’arrêt des cotisations, la couverture disparaît. Des éléments à prendre en compte avant de signer !


Rencontrer un conseiller

Nous contacter